Entrez une valeur
  • Netherlands
    • Dutch
    • English
  • United Kingdom
    • English
Retour

Comment faire face à la pénurie de chauffeurs ?

Solutions pratiques

L’industrie du transport routier a beaucoup d’idées et propose de nombreuses initiatives pour résoudre la pénurie de chauffeurs de camion.

  • Améliorer l’imageUnit Cargo préconise de transformer les conducteurs en « professionnels de la chaîne d’approvisionnement », grâce à la technologie et en leur faisant jouer un plus grand rôle dans la fourniture d’un service client de haute qualité. La société croit que cette transformation pourrait justifier un meilleur salaire et conduire à un sentiment de satisfaction plus fort au travail. La formation des conducteurs pour qu’ils soient plus avertis sur le plan technologique pourrait assurer leur subsistance à mesure que l’industrie transitera vers des camions autonomes, pour lesquels les compétences technologiques seront recherchées.

 

L’industrie doit promouvoir de plus en plus la conduite de camions comme une carrière intéressante pour les jeunes/la génération Y et, en général, pour des segments plus diversifiés de la population.

 

  • Mieux payer – En 2016, afin de préserver les niveaux de rémunération des conducteurs français face à la concurrence étrangère, la France a adopté une loi exigeant que toute entreprise de camionnage de l’UE verse à ses conducteurs le salaire minimum français s’ils effectuent des livraisons dans ce pays. L’Allemagne, l’Italie, la Belgique et l’Autriche ont proposé des lois similaires (source : Bloomberg).

 

  • Améliorer les conditions de travail – Des initiatives existent à tous les niveaux. Au niveau de l’industrie, la campagne de l’association britannique du transport de marchandises (Freight Transport Association, FTA) illustre les objectifs jugés pratiques. La FTA fait campagne pour :
    • Des prêts de type étudiant pour la formation professionnelle
    • De meilleurs équipements pour les conducteurs
    • Un traitement plus rapide des demandes de renseignements médicales par l’autorité de délivrance des permis et des licences (Driver and Licensing Agency, DVLA)
    • Une campagne de sensibilisation auprès du secteur de la logistique, en partenariat avec le ministère de l’Éducation (Department for Education, DfE)
    • Les membres se réunissent pour promouvoir l’industrie de la logistique et interagir avec le public.

Les constructeurs de camions cherchent des moyens de rendre les cabines de camions aussi confortables que possible, en tant qu’outil de rétention des conducteurs. Un rapport de Frost & Sullivan, d’octobre 2017, sur le marché des systèmes de sièges de camions moyens et lourds en Amérique du Nord et en Europe, incluant des prévisions jusqu’en 2025, indique que « le nombre de sièges haut de gamme devrait presque doubler au cours des neuf prochaines années, car les gestionnaires de flotte déploient des sièges de qualité supérieure pour réduire la fatigue au travail comme stratégie pour favoriser la rétention des conducteurs ».

 

  • Encourager les femmes à devenir conductrices de camion – Les femmes constituent une force de travail inexploitée. Seuls 2 à 3 % des camionneurs aux Pays-Bas et moins de 0,5 % au Royaume-Uni sont des femmes. Les entreprises de transport développent des camions mieux adaptés aux besoins des femmes (source : DKV Benelux). La conduite de poids lourd permettant aux conducteurs de rentrer chez eux la nuit peut être plus attrayante pour les conductrices potentielles avec ou sans famille. Dans certains cas aux États-Unis, les conductrices bénéficient d’un mentor femme (source : Bloomberg).

 

  • Adopter la technologie des camions autonomes – L’avènement de la technologie des camions autonomes représentera une opportunité pour les conducteurs de camions. Bob Biesterfeld, président du réseau nord-américain de transport chez C.H. Robinson, a déclaré : « Les camions autonomes auront toujours besoin d’un chauffeur en cabine pour s’assurer que tout va bien. » (source : Bloomberg). Cela dit, le rôle du conducteur du camion du futur sera différent et nécessitera des compétences technologiques plus importantes qu’aujourd’hui.

TIP Trailer Services — une solution alternative

  • Adopter des solutions logistiques – TIP Trailer Services estime qu’une approche pour résoudre le problème de la pénurie de chauffeurs de camion consiste à examiner les solutions logistiques actuelles, notamment :
    • Ratio 1 : 2 de remorque de camion – La gestion des flottes sur un ratio 1 : 1 de remorque de camion est une pratique courante dans de nombreuses entreprises de transport. Mais, cela peut aussi valoir la peine d’envisager un ratio 1 : 2 pour les remorques de camions, en utilisant ce que l’on appelle parfois une stratégie de « distribution en cascade ». Dans ce cas, les conducteurs déposent une remorque à un quai de livraison, puis s’en vont avec une autre remorque chargée. TIP a collaboré avec certains de ses clients pour implémenter ce modèle avec beaucoup de succès. Sur la base de cette expérience, TIP a conçu des calculs précis qui permettent aux gestionnaires de flotte de déployer leur parc de chauffeurs routiers actuel avec un plus grand nombre de remorques.
    • Entreposage de remorque – Cette solution est une variante de l’approche du ratio 1 : 2 de remorque de camion. Avec l’entreposage de semi-remorques, vous répartissez vos propres remorques entre les différents entrepôts afin que vos chauffeurs routiers puissent déposer une remorque pour décharger à un point de livraison, puis repartir soit avec une remorque chargée, soit vers l’entrepôt de remorques le plus proche sur leur route pour prendre en charge une nouvelle remorque, chargée ou vide.

Avec l’approche du ratio 1 : 2 de remorque de camion et l’entreposage de semi-remorques, les conducteurs peuvent maximiser leur temps de conduite et gagnent en bénéfices en n’ayant pas à attendre le déchargement.

  • Remorques à deux étages — Avec les remorques à deux étages, un conducteur peut transporter de plus grands chargements. Il existe deux types de remorques à deux étages :
    • Les remorques à plateforme fixe, qui possèdent la plus grande capacité de charge, en poids et en volume. Cependant, elles ne sont compatibles qu’avec la livraison dans les magasins et les entrepôts équipés d’ascenseurs externes. Il existe une variante à la remorque du pont fixe : la remorque avec un hayon élévateur. Le hayon élévateur a une capacité limitée et, par conséquent, le déchargement est lent. Cette variante est la mieux adaptée aux livraisons multipoints.
    • Les remorques à plateforme mobile, qui sont très flexibles avec un pont supérieur qui peut être soulevé hydrauliquement ou abaissé pendant le chargement et la livraison. C’est une solution plus lourde que la remorque à plateforme fixe en raison de la nécessité d’inclure des mécanismes de levage hydrauliques. L’hydraulique rend le pont motorisé plus cher que la plateforme fixe. La remorque à plateforme mobile est idéale pour les produits qui ne sont pas empilés en double et qui, lorsqu’ils sont chargés sur une palette, ne pèsent pas plus de 650 kg au total.

2018/02/02

Partager cet article

      

"TIP a conclu une entente pour l'acquisition de Trailer Wizards"

TIP Trailer Services a conclu une entente pour l’acquisition de Trailer Wizards Ltd., un des principaux...

2019/09/10

"Quelle est votre stratégie en matière de leasing de semi-remorqu..."

Évalué à 127,268 milliards d’euros en 2018, le marché européen de la location / du leasing de cami...

2019/09/10

"Les avantages du partage de données logistiques"

Nous avons toujours été réticents à l’idée de partager nos informations commerciales avec les autr...

2019/09/03